CT Chavanon

Contrat Territorial Sioule Contrat Territorial Chavanon

CONTRAT TERRITORIAL CHAVANON

Les contrats territoriaux pour une gestion durable de l’eau, sont un engagement de tous les partenaires à mettre en place les conditions d’une gestion équilibrée assurant à la fois la préservation des milieux aquatiques et la satisfaction des usages de l’eau dans une perspective de développement durable.

Les contrats territoriaux sont un dispositif pour la mise en œuvre du programme de mesures de la directive cadre sur l’eau (DCE) afin de réduire les différentes sources de pollution ou de dégradations physiques des milieux aquatiques.

Le contrat territorial du Chavanon est la concrétisation d’une démarche cohérente et concertée menée depuis juillet 2011. Le contrat a fait l’objet d’un diagnostic de territoire et d’un protocole synthétisant notamment ce diagnostic. Les différentes étapes clés ont été les suivantes :

  • identification des atteintes au milieu (travail de terrain, création d’une base de données cartographiques) et des richesses écologiques (inventaires de la moule perlière notamment),
  • présentation des résultats du diagnostic et proposition des actions visant à réduire l’impact de pressions connues,
  • mobilisation des acteurs du territoire,
  • co-construction du programme d’actions avec les acteurs du territoire et futurs maîtres d’ouvrage.

Ce projet de 5 ans (2015-2019), vise à traiter de manière coordonnée, les différentes causes de dégradation ou de pollution. Ainsi, 20 maîtres d’ouvrage se proposent de porter des actions concrètes sur des thématiques variées : assainissement, forêt, agriculture, étangs, continuité écologique, …

LES ACTIONS DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

La Communauté de communes s’est engagée sur les actions suivantes :

  • Restauration – entretien des berges et du lit du cours d’eau (fiche action B.1.4.d)
  • Réduction des dégradations morphologiques d’origine agricole (fiche action B.1.5.f)
  • Restauration de la continuité écologique (fiche action B.1.6.f)

(détail de ces fiches actions disponible en annexe du Contrat Territorial Chavanon)

Restauration – entretien des berges

Certaines berges de nos cours d’eau présentent des perturbations du fait du non entretien de la végétation par les propriétaires. En effet, une végétation trop importante peut être à l’origine de nombreux problèmes pour le cours d’eau ainsi que ses berges, (érosion, difficulté d’écoulement, espèces invasives…).

La Communauté de communes a lancé une campagne de travaux s’étalant sur 5 ans, dans le but d’entretenir les secteurs les plus problématiques. Certains tronçons ont déjà été effectués avec plus de 16 kilomètres de berges restaurées principalement sur la Ramade et l’Eau du Bourg, mais aussi sur de plus petits affluents.

L’intégralité des travaux ont été réalisés par l’équipe du Chantier d’Insertion Professionnelle

Une lutte contre les espèces végétales invasives est aussi menée en complément afin de favoriser la diversité. On note un recul des foyers de Balsamine de l’Himalaya le long de l’Eau du Bourg suite à 3 campagnes d’arrachage. Cette opération permet d’éviter la propagation de cette espèce le long de tous nos cours d’eau.

Lit de la Ramade obstrué avant intervention / Écoulements facilités après entretien sélectif

Réduction des dégradations morphologiques d’origine agricole

Afin de lutter contre les dégradations morphologiques d’origine agricole (piétinement de berges et passage à gué du bétail), la Communauté de communes propose un accompagnement des professionnels pour l’installation d’abreuvoirs, la mise en défens des berges et l’aménagement de zones de franchissement.

En 2017, 4 abreuvoirs et 2 passages à gué ont été installés le long de la Ramade, de la Clidane et du Ruisseau de la Malpeire.

Ces aménagements sont entièrement financés par des subventions de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et du Conseil Départemental du Puy de Dôme et par l’autofinancement de la Communauté de communes.

Si vous êtes intéressés par cette opération, n’hésitez pas à contacter le technicien de rivière Chavanon.

Restauration de la continuité écologique 

Certains ouvrages sur nos rivières sont infranchissables pour la faune piscicole et le transit sédimentaire. En effet les barrages et autres aménagements (seuils, digues d’étang, ponts, buses) empêchent la circulation des poissons de l’aval vers l’amont.

Afin d’aider à l’aménagement ou à la destruction de ces ouvrages, la Communauté de communes aide les propriétaires à monter les dossiers administratifs et les demandes de subventions auprès de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne.

Les taux de subventions sont variables en fonction de la nature et de la localisation des travaux, pour connaitre les modalités, merci de contacter le technicien de rivières. 

Exemples de réalisations : 

Effacements de deux anciens seuils sur la Ramade (Verneugheol)

Aménagement d’une prise d’eau d’étang sur le Ruisseau de Cornes (Lastic)

Réhausse de la ligne d’eau dans une buse sur l’Eau du Bourg (Bourg-Lastic)


CONTACT :

Pôle Agriculture/ Forêt/ Environnement/ Urbanisme 
Direction : Sandrine TOTON
  04.73.21.88.68
@  s.toton@ccvcommunaute.fr

Technicien rivière : Pierre PEYRARD
  04.73.21.88.68
@  p.peyrard@ccvcommunaute.fr